samedi 06 août 2016

6 mois de manucures semi-permanente

Cela fait plus de 6 mois que mes ongles ne vivent plus que par la manucure semi-permanente, 6 mois que je les enchaine en faisant une simple pause de quelques jours toutes les 3 poses, et 6 mois qu’ils n’ont jamais été aussi beaux.
Pourtant je n’ai jamais autant lu d’articles, vu autant de snap ou de commentaire Facebook, de nanas qui ont eu une très mauvaise expérience de ce type de manucure et qui se retrouvent avec les ongles bousillés. Aujourd’hui, j’avais donc envie de vous partager mes tips, pour éviter que cette manucure ne vire au drame.

retirer manucure semi permanente

Avant de rentrer dans le vif du sujet, répondons à une question de base : manucure semi-permanente, késako ? Cette manucure a comme principale caractéristique de tenir une bonne quinzaine de jours. Pour que cela soit possible, on vous pose un vernis composé d’un gel en plusieurs couches, que l’on fait sécher sous une lampe à UV. A partir de là, votre vernis ne bouge plus. Que vous fassiez votre vaisselle à la main, que vous alliez à la piscine ou au hammam, le vernis ne s’écaille pas, ne s’effrite pas et vos mains sont absolument nickel.

Le délais de 15 jours – 3 semaines à partir duquel il faut retirer le vernis, correspond simplement au temps de repousse de votre ongle. Après ce laps de temps, votre vernis sera toujours canon, mais la base de votre ongle ayant repoussée, il y aura une démarcation ongle / vernis trop importante pour que cela soit joli.

Manucure semi permanente

Maintenant que cela est dit, passons à l’étape mise en garde afin d’éviter que vos ongles ne rendent l’âme. Trop d’instituts, effectuent ces manucures avec des produits qui bousillent les ongles. Moralité, au moment de retirer le vernis, ils sont obligés d’utiliser des produits hyper corrosifs (genre de l’acétone pure) et même de polir à l’excès l’ongle pour retirer l’excédant de vernis. Du coup, vos ongles se retrouvent plein de striures et sont par la même occasion mou et terriblement cassants.
Voici donc comment éviter cela :

Bien choisir la marque de son vernis : Que vous fassiez votre manucure à la maison ou en institut, le premier réflexe est de choisir la bonne marque de vernis. A ma connaissance, deux marques seulement respectent totalement les ongles en matière de semi-permanent : OPI et Shellac. C’est tout ! Si votre esthéticienne, commence à vous proposer un vernis Peggy Sage par exemple, fuyez !

Hydrater, hydrater, hydrater : Mettre une crème hydratante bien riche sur les mains et les pieds, est le dernier geste que je fais chaque soir avant de me coucher. Qu’il s’agisse d’un vernis classique ou semi permanent il ne faut pas oublier que le résultat est le même : votre ongle est enfermé sous une couche de produit pas vraiment naturel, il a donc besoin d’être dorloté au maximum pour rester le plus solide possible.

N’arracher pas votre vernis : Si je dis ça, c’est bien entendu parce que je l’ai fait et que je l’ai rapidement regretté. Lorsque votre ongle repousse, il y a une démarcation qui se forme avec vos 4 couches de vernis (base + vernis couche 1 + vernis couche 2 + top coat). Croyez moi, vous allez être très tenté de tirer sur un petit bout de vernis et de tout arracher plutôt que d’effectuer une dépose classique.
Le problème en faisant ça, c’est que vous allez arracher dans le même temps la couche supérieure de l’ongle qui est là pour le protéger. Après cela, vous aurez des striures et autres tâches blanches durant plusieurs semaines, le temps que votre ongle se régénère.

Retirer le vernis avec les bons produits : Pour retirer votre vernis, vous aurez besoin que de trois produits : du dissolvant avec acétone (et non de l’acétone pure, nom de dieu !), du coton, et du papier aluminium.
Imbibez les cotons de dissolvant, posez les sur vos ongles, enroulez le tout dans du papier aluminium de sorte à former une sorte de papillote sur chacun de vos doigts et attendez une quinzaine de minutes. Une fois les papillotes retirées, enlevées l’excédant de vernis avec un simple baton de buis.

Faites des pauses régulièrement : Même si mes ongles ont bonne allure, toutes les 3 poses, je laisse mes ongles sans vernis durant 4 – 5 jours avant de faire une nouvelle manucure. Cela leur permet de se réoxygéner et d’éviter de jaunir.

l'atelier des rouges lyon

Vous l’aurez donc compris, la manucure semi-permanente a le gros avantage de vous permettre d’avoir des mains constamment nickel, mais elle n’est pas sans risque. Pour ma part, j’effectue ces manucures en institut, à l’Atelier des Rouges, dont l’équipe fait un travail absolument remarquable.
Si vous n’habitez pas Lyon où que vous ne pouvez pas aller à cet endroit, n’hésitez pas à bombarder de questions l’institut que vous sélectionnez afin de ne pas avoir de mauvaises surprises.

jeudi 04 août 2016

Ces applis pour bien m’organiser

01

Parmi mes principaux traits de caractère, il en est un qui ressort vraiment : mon obsession à tout contrôler, organiser et manager. Seulement voila, je suis aussi une incorrigible étourdie qui oublie absolument tout, y compris les choses importantes (genre ma carte bleue lorsque je vais faire de grosses courses au supermarché).

Au fil du temps, j’ai su m’entourer d’applis qui me sauvent régulièrement et qui sont devenues ma petite bande d’assistantes personnelles. Grâce à elles, j’arrive à toujours mieux m’organiser et à booster ma productivité.

Aujourd’hui, je vous les présente :

wunderlist

Wunderlist : Pour les accros des listes.
Les listes, c’est la base de mon organisation. Elles me permettent de fixer mes idées et mes priorités. Outre le fait de pouvoir élaborer ribambelle de listes, cette appli permet de créer des alertes, des dossiers, des sous-dossiers et de partager ses propres listes avec une ou plusieurs personnes. Bref elle est vraiment hyper fonctionnelle.
Je l’utilise principalement en mode « liste des courses » que je partage avec mon mec afin que nous puissions la compléter tous les deux depuis nos téléphones respectifs.

Calendar : Mon agenda pour ne rien oublier
J’adore les agendas papier mais disons le, je ne les utilise jamais car j’ai tendance à les trouver encombrant et vraiment peu pratique. C’est pourquoi j’utilise l’appli phare Calendar pour noter mes rendez-vous.
Cette appli me permet de distinguer mes rendez-vous pro, de mes rendez-vous perso et d’estimer les temps de trajet que je dois compter pour me rendre à chacun d’entre eux.
Je peux aussi intégrer des rappels, chose que je trouve pratique notamment pour les anniversaires. Il faut dire qu’en petite mamie que je suis, j’aime beaucoup envoyer des cartes d’anniversaire par voix postale. Sur Calendar, j’ai donc programmé une alerte automatique à J-3 jours des anniversaires de mes proches, afin d’avoir suffisamment de temps pour leur envoyer la fameuse carte.

Yelp

Yelp : Pour dénicher les meilleures adresses locales.
Avant même de travailler pour Yelp, j’utilisais déjà leur site et leur appli. Il faut dire, que c’est selon moi la meilleure ressource actuellement sur le marché pour trouver des adresses locales pertinentes (resto, coiffeurs, club de sport, plombier…).
Outre le fait d’écrire des avis sur de chouettes commerces ou de dénicher un bon resto en fonction de l’endroit où je me trouve, j’utilise beaucoup l’outil « signet » de cette appli. Cet outil permet de créer une  whislist de tous les endroits que je souhaite tester. Comme cette liste grossis sans cesse, je n’ai alors qu’à cliquer sur le nom de l’établissement pour retrouver illico les avis des autres Yelpeurs, et ainsi finir de me convaincre de tester ce lieu.

02

Tricount : L’appli qui permet de savoir qui doit quoi à qui
Je ne sais pas vous, mais pour ma part j’ai horreur des comptes d’apothicaires dès qu’il est question de payer quelque chose à plusieurs (voyage, colocation, anniversaire…). Cette appli que j’ai découvert tout récemment est dédiée aux dépenses partagées. Elle permet de récapituler les dépenses avancées et les dettes de chacun.
A la façon d’un Doodle chacun des membres est au courant en temps réel des répartitions qui doivent être réajustée au sein du groupe.

Fidme : Pour regrouper toutes vos cartes de fidélité
Dans l’objectif d’alléger mon sac à main, j’ai téléchargée l’appli Fidme. Grâce à cette appli, mon portefeuille a retrouvé une autre allure puisqu’elle permet de compiler toutes vos cartes de fidélité dans votre téléphone. Une fois votre compte créé et vos cartes enregistrées, vous pouvez utiliser vos cartes de manière totalement classiques.

appli

Withings : L’appli qui prend votre corps et votre santé en main
A la base, j’ai téléchargé l’appli Withings pour pouvoir compter le nombre de pas que j’effectuais en une journée, et ainsi pouvoir atteindre mon objectif de 10 000 pas par jour. J’ai toutefois rapidement découvert que cette appli n’était pas dédiée qu’à cela. Withings est initialement conçues pour se connecter à des objets connectés de type pèse-personne, tensiomètre & cie. Même sans posséder ces objets, l’appli permet d’analyser votre poids, votre activité physique, votre pression artérielle ou encore la qualité de votre sommeil. Bref, un vrai petit médecin dans votre smartphone !

Réveil Bonjour : Pour se lever tout en douceur
En début d’année je vous parlais de ma routine de lève tôt et de l’importance de calculer ses cycles de sommeil. Cette appli est justement un super outil dédié à cela. Elle permet de détecter vos cycles de sommeil et de calculer le moment idéal pour vous réveiller dans une plage horaire de 30 minutes, avant l’heure de réveil que vous définissez. A partir de là, le réveil se déclenche quand votre sommeil est le plus léger et donc au moment où il est le plus facile de vous réveiller.

IMG_6396

Et vous, quelles sont vos applis chouchoutes pour mieux vous organiser ?

mardi 02 août 2016

Juillet 2016 en images

Ce mois de juillet 2016 fut vraiment chouette, plein de soleil, de sable chaud, d’expo, de concert et d’apéros entre copains !

02 01

En début de mois, la chaleur écrasante m’a fait ressortir jupes légères et petites sandales, mais elle m’a aussi bien assommé et m’a considérablement ralentie dans mon quotidien.

05 04 07 06 11 09 08 10

Notre semaine de vacances*** entre Marseille, Ste Maxime, Cavalaire et St Tropez est donc tombée à pic. Faire le plein de vitamine D et de sommeil m’a totalement reboosté aussi bien physiquement que moralement. Je suis revenue à Lyon, pleine d’énergie, prête à déplacer des montagnes.

15 16 18 19

De retour à Lyon, j’ai quand même voulu prolonger ce doux parfum de farniente à grand coup de ballade au marché, de déjeuner au soleil et de promenade en plein air.

20 21

J’ai ainsi pu découvrir l’expo Yoko Ono au MAC de Lyon que j’ai vraiment adoré. J’avais la trouille de tomber sur quelque chose d’un peu déjanté, orienté Telerama et France Culture que je n’aurais pas forcément compris.
Contre toute attente cette expo fut vraiment abordable, et j’ai ainsi pu découvrir que Yoko Ono, outre le fait d’être la nana de John Lennon, était surtout une militante incroyable.

22

Et puis le 21 juillet dernier il y a eu LA rencontre avec Beyonce. Je vous le racontais ici il y a quelques jours, voir Queen B en concert au Stade de France a provoqué chez moi un énorme coup de coeur. Je ne cesse de parler de cet événement autour de moi, mais vraiment cette nana est incroyable. Je ne peux que recommander d’aller voir un jour l’un de ses show.

24 23

Enfin, encore et toujours j’ai profité de ce mois de juillet pour avancer dans l’aménagement de notre petit appartement en finalisant mon mur de cadres et en dégotant ce ventilateur calor vintage, de couleur mint pour lequel je ne suis qu’amour. Il me reste encore des centaines de choses à faire pour être totalement satisfaite de notre home sweet home, mais malgré cela, je n’ai jamais été aussi bien dans un appart’ que dans celui-ci.

Sauf mention contraire, l'ensemble des textes et visuels présents sur ce site sont la propriété exclusive de leur auteur. Merci de ne pas les copier, reproduire ou redistribuer sous quelque forme que ce soit, sans une autorisation écrite de l'auteur.