mercredi 06 janvier 2016

Apprendre à mieux dormir

Il y a quelques jours, je vous disais qu’une de mes bonnes résolutions promo 2016 était de mieux dormir. Il faut dire que je pars de loin. Mais genre vraiment très loin.

Pour vous faire un petit état des lieux disons que depuis plusieurs mois :
– Je m’endors beaucoup trop tard (généralement sur les coups de 2h du matin) ;
– Je me « force » à ne dormir que 5h parce que bon, j’ai quand même plein de trucs à faire de mes journées ;
– Il m’arrive régulièrement de m’endormir avec toutes les lumières dans la chambre et avec le chauffage à fond ;
– Quasi quotidiennement, en plus de Pat, je partage mes nuits avec un ou deux ordis dans le lit ou juste aux pieds, ainsi qu’avec l’iPad et nos iPhone.

Moralité je me réveille épuisée et ne parviens absolument pas à respecter mes plannings, donc je culpabilise, ça me rend malheureuse et rien ne va plus.

IMGP3678

J’ai donc passé la semaine qui vient de s’écouler, le nez plongé dans des bouquins et autres sites Internet pour optimiser au mieux mes nuits et repartir sur des bases saines.

J’ai glané tellement d’astuces que je vais vous les partager en deux temps à travers plusieurs articles de blog qui pourront vous donner un rapide aperçu.

Aujourd’hui j’ai envie de me concentrer sur les cycles de sommeil qui nous permettent de savoir la dose de sommeil dont nous avons besoin, mais aussi l’heure à laquelle nous devons nous coucher et nous réveiller.

C’est peut être un peu con de rappeler cela mais nous avons tous des rythmes et des besoins bien différents et même si je vous parle des miens aujourd’hui, les vôtres peuvent être diamétralement opposés.

Avant d’entamer mes lectures, voici ce que je savais déjà à mon sujet :
– Si je ne mets aucun réveil, je dors 9h par nuit. Pas plus, pas moins.
– J’adore faire la sieste mais si je ne me lève pas au bout de 20 minutes, vous pouvez être certain que je dors durant 3heures d’affilées
– Le soir, je commence à bailler à partir de 23h
– Même si je me rendors après, je me réveille toujours très tôt le matin, et ce même si j’ai fait la fête toute la nuit.
– Je ne parviens pas à travailler et plus généralement à être concentrée une fois 21h passée.
– Je suis donc plutot ce qu’on appelle « du matin ».

Le fait de noter ces informations m’a permis de mieux cerner mon mode de fonctionnement.

À travers mes lectures voici maintenant ce que j’ai appris, dans les grandes lignes :
– Un cycle de sommeil dure entre 1h30 et 2h10
– Un cycle est divisé en 3 phases :
° le sommeil lent (en moyenne 60 – 75 minutes) qui commence par un sommeil léger, profond puis très profond
° le sommeil paradoxal (en moyenne 15 – 20 minutes) où l’activité cérébrale est intense et qui correspond à la partie de la nuit où nous rêvons
° le sommeil intermédiaire fait de micro réveils et débouchant sur un nouveau cycle ou sur une fin de cycle. C’est le moment où nous changeons de position ou où nous réveillons.
– La nuit commence par de grandes phases de sommeil lents (puisque c’est le cycle le plus réparateur) et diminue au fil des cycles ;
– Nous avons précisément besoin de 4, 5 ou 6 cycles pour passer une bonne nuit ;
– Idéalement nous devrions nous coucher tous les soirs à la même heure et en faire de même avec le lever, même les weekend.

IMGP3629

Dans la pratique j’ai profité de ces derniers jours où j’étais à la montagne, chez la maman de Pat et où les conditions pour bien dormir étaient optimales, pour jouer le cobaye grâce à ce que je savais et ce que j’avais appris.

Moralité :
– J’ai pu calculer mes cycles de sommeil. En me couchant à des heures différentes, j’ai pu constater que mes phases de réveil correspondaient à l’enchaînement de cycles d’1h30. Pour faire cela j’ai noté mes heures d’endormissement et mes heures de réveils sur plusieurs jours (en variant l’heure à laquelle je me mettais au lit). Rapidement grâce à une simple division, la durée de mes cycles a été une évidence ;
– En me couchant soit à 23h soit à 00h30 je mets moins de 10 minutes pour m’endormir. Entre ces deux horaires, ou même avant ou après j’ai beaucoup plus de mal à tomber entre les bras de Morphée ;
– Si je me couche à 23h et que je mets un réveil, je suis en forme aussi bien quand je me lève à 5h, 6h30 ou 8h puisque je respecte mes cycles et programme mon réveil durant une phase de sommeil intermédiaire. Je n’ai donc aucune difficulté à me lever puisqu’à ces heures mon corps est déjà en phase de semi-reveil.

Adorant me lever tôt (lorsque j’étais étudiante je préférais me lever à 4h du mat pour préparer mes exams plutôt que de devoir bosser après 21h), je vais donc prendre l’habitude de me mettre au lit à 23h et faire 4 cycles de sommeil pour pouvoir commencer ma journée à 5h.
Le week-end, je ferai de même mais si je dois me coucher tard (car bon il est hors de question de dégrader ma vie sociale), je prendrai soin de me mettre au lit au début d’un cycle (soit à 00h30, 2h, 3h30 ou 5h) et à enchaîner mes 4 cycles habituels pour ne pas dérégler mon corps.

Cet article vous a plus ? Dites moi vos astuces pour harmoniser au mieux vos besoins de sommeil et vos obligations du quotidien…

mercredi 30 décembre 2015

Bilan de l’année 2015

01 02

La fête du jour de l’an n’est pas ma préférée de l’année (#TeamNoël) mais j’adore profiter de cette date pour faire le bilan de mon année et me donner des objectifs pour les 12 mois à venir. Du coup, cette année encore, j’ai bien envie de partager cet interlude avec vous.

Question bilan, voici les 5 grandes choses que m’a apportées 2015 :

03 04

L’Amour : Je mets un grand « A » parce qu’il y a encore un an je me pensais bien maline en croyant ce que c’était. Mais laissez moi vous dire que je m’étais bien mis le doigt dans l’oeil. Dans quelques semaines nous fêterons nos 1 an avec Pat, et malgré les mois qui filent j’ai bien du mal à descendre de mon petit nuage. Trouver la personne qui en plus de vous ressembler et de vous aimer, parviens aussi à vous soutenir, vous comprendre et vous faire rire en permanence, c’est un peu le graal. Genre le truc encore plus difficile que de trouver un job cool et un appart canon, ouais ouais ouais !

06 07

Paris : Bon ok, je n’y ai passé que quelques mois, mais ça compte quand même. Bien sur je connaissais déjà la ville et y venais régulièrement mais on m’avait dit « pffff tu verras lorsque tu y vivras vraiment, le stress, les gens aigris et tout le reste, tu vas détester ». Et bien figurez-vous que j’ai adoré ! Moralité, je suis définitivement une citadine. Que ça soit à Lyon, à Paris ou ailleurs j’ai besoin de ce bouillonnement autour de moi.

08 09

Le job parfait : Depuis quelques semaines je travaille pour Yelp à Lyon en tant que Community Manager. J’adore ce job, mais genre vraiment vraiment vraiment. Il représente tout ce que je recherchais d’un point de vue professionnel. Le soir, j’ai d’ailleurs bien du mal à m’arrêter et le matin je suis toute contente à l’idée d’ouvrir mon ordinateur. Alors certes, mon contrat se termine en avril, mais j’ai désormais une idée très précise de ce que je veux côté boulot.

10 11

L’étiquette de tatie : Le 26 septembre dernier (le même jour que l’anniversaire de Pat !), ma soeur a donné naissance à un petit Paul. Depuis, je suis totalement sous le charme de ce petit bébé aux cheveux blonds et aux grands yeux bleus. Bon, le seul truc c’est qu’étant le stéréotype du bébé parfait (ne pleure jamais, fait ses nuits, adore faire plein de sourires) et bien tous les autres bébés me semblent nuls à côté. Trop la trouille de ne pas avoir le même, le moment venu !

12 13

La stabilité financière : Enfin les bénéfices de toutes ces années d’études et de ces stages à répétition portent leurs fruits. En l’espace d’une année j’ai tout simplement doublé mon salaire. Vous n’imaginez pas le bonheur que c’est de ne pas être obligé de tout compter et de ne plus dire non à chaque fois qu’on me propose une sortie ou un resto. Maintenant, prochaine résolution : devenir un peu plus fourmi et un peu moins cigale.

15 16

Vous l’aurez compris, cette année 2015 a été vraiment très belle d’un point de vue personnel. Mais 2016 a elle aussi un potentiel de grand cru. En vrac, j’aimerais que durant cette année je puisse y voir un peu plus clair d’un point de vue boulot (moi aussi je veux un CDI), que nous nous trouvions un nouvel appart avec Pat et que nous en profitions pour avoir un chat. J’aimerais aussi prendre le temps de voyager un peu (avec des potes qui se dégotent des jobs au 4 coins du monde, ça devrait être jouable), de mieux dormir (non ce n’est plus possible de se coucher avec les ordis, l’iPad, et les iPhone dans le lit). J’aimerais aussi refaire la maquette de mon blog grâce aux talents de May (ça, ça sera vraiment mon gros investissement de l’année, donc je vais encore attendre un peu), et bien sur continuer à être cucul la praline et affubler toutes mes publications sur les réseaux sociaux d’un hashtag #VivementMaintenant.

Partager sur Facebook, Twitter ou Google +
J' ♥ cet article sur Hellocoton !
Étiquettes :
mardi 08 décembre 2015

Novembre 2015 en images

06 01

Ce mois de novembre 2015 avait hyper bien commencé. Ici à Lyon il faisait hyper beau, hyper chaud et je postais mes petites photos sur Instagram en jouant la meuf chauvine à grand coup de « mais rendez-vous compte, ici les gens font du vélo en short. J’ai bien dit EN SHORT »

05 04

J’avais pris un bon rythme de publication sur ce blog en réussissant à mettre un article en ligne tous les deux jours.

02 10 23 26

J’avais même repris le temps de vous poster mes coiffures de midinette sur les réseaux sociaux.

16 24

Bref, tout allait bien !

14

Et puis il y a ce 13 novembre ! Fichue date. Ca m’a complètement assommé. J’ai d’ailleurs eu besoin d’écrire ce précédent article, bourré de fautes et rédigé totalement à chaud. Malgré sa publication, malgré tous les efforts que j’ai fait pour me secouer, j’ai été totalement off durant plusieurs jours.

cake 18 15 17

Heureusement, il y a la vie, les copains et toutes les obligations du quotidien qui sont venus me remettre le pied à l’étrier. J’ai donc recommencé à aller dans mes cafés fétiches ;

03 07

A acheter mes magazines de nana ;

20 21

A fêter le beaujolais nouveau avec mes copains Yelpeurs ;

30

A vivre, quoi !

31 32

La fin du mois de novembre a été ponctué de bonnes nouvelles. J’ai notamment appris que j’avais été retenue pour intégrer la team Yelp Lyon durant les 4 prochains mois. Je crois que je vous ferai un article dédié mais ce job c’est un peu le job parfait que je cherchais mais que je n’avais pas encore trouvé. Je suis tellement heureuse !

08 27

Cette fin d’année est donc incroyable pour moi d’un point de vue personnel. J’ai un copain génial, un job qui me passionne, des soirées entre amis toutes plus nombreuses les unes que les autres et une vie familiale vraiment chouette. Mais c’est vrai que mon petit coeur de citoyenne a très hâte que cette année se termine.

13 25

Je vous donne donc rendez-vous dans un mois pour un ultime tour dans mon iPhone, de l’année 2015, et après, vite vite vite, on attaque une nouvelle année !

Sauf mention contraire, l'ensemble des textes et visuels présents sur ce site sont la propriété exclusive de leur auteur. Merci de ne pas les copier, reproduire ou redistribuer sous quelque forme que ce soit, sans une autorisation écrite de l'auteur.

Powered by WordPress Popup