mercredi 30 juillet 2014

Le meilleur coiffeur de Lyon

Il y a deux mois, j’ai eu une envie de coiffeur, au même titre que j’aurais pu avoir une envie de Pépito. D’un coup d’un seul je m’imagine blonde platine à la manière de Elle Fanning (Je fais une fixette beaucoup trop importante sur cette gamine).
J’allume mon ordi, vais voir mon ami Yelp pour lui demander quel est le meilleur coiffeur de Lyon. Il me répond alors ‘Just good art, baby ! ». Je prends rendez-vous et après 10 jours d’attente nous voila, mon vélo et moi rue Sala.

Le meilleur coiffeur de Lyon

On m’accueille alors hyper gentiment à grand coup de sourires, de phrases charmantes et de tasse de thé. Rapidement, une coiffeuse arrive (dont j’ai oublié le nom, FORCEMENT) et m’installe dans uns de leurs petits fauteuils rétro. Elle sait que je viens ici pour une coupe / couleur et me demande alors de lui dire précisément ce que je souhaite. Elle ne me demande pas si je veux juste un blond cendré ou un blond vénitien, non, elle veut vraiment que je lui décrive ma couleur idéale.

Je commence donc à lui raconter mon envie d’un blond platine, presque blanc, mais qui n’aurait pas la gueule d’une coloration de télé réalité, et qui forcément ne me demanderait que très peu d’entretien. Pinterest à l’appui, je lui montre ma board « blondasse » et m’en vais dans de grandes considérations sur le blond parfait.

Je parenthèse : Ne lancer jamais le sujet du blond parfait en ma présence. Je peux y passer un week-end à vous en parler. Un week-end prolongé.

Le meilleur coiffeur de Lyon Le meilleur coiffeur de Lyon
Au bout de 10 minutes elle me regarde avec un sourire bienveillant et me dit : « Ok, si c’est ce que vous voulez vraiment, je peux vous faire ça, mais à ce moment là je ferai mal mon job »
Elle me donne alors son avis sur le blond qu’elle imagine par rapport à la couleur de ma peau, au vert de mes yeux et à ma routine beauté. Cyril Lignac se fond dans sa personne, et elle me propose de sublimer ma couleur naturelle, et la rendant simplement plus dorée et en me faisant une coupe plus structurée.

Etant un peu con et ne sachant pas dire non, je lui donne mon go.

Je passe par la traditionnelle opération balayage avec la tonne de petits papiers sur la tête, puis nous allons au bac à shampoing. Elle m’installe sur un de ces fauteuils de massage sur lequel je suis alors encore une créature épuisée, vaine et stupide. Puis après la phase shampoing / soin, elle effectue pendant 20 bonnes minutes, une espèce de massage du crâne, un truc du feu de dieu qui me fait passer de monstre visqueux à créature de lumière.

La suite est vaste trou noir tellement je me sentais bien et détendue. Une fois l’ultime coup de sèche cheveux passé, je me reluque dans le miroir et me dis que whaou c’est quand même canon !

Hélène Denis souris des villes Hélène Denis souris des villes

Après plus de deux mois passé chez Just good art, mon blond s’est patiné, et il est absolument parfait. Il n’y a pas une semaine où je ne reçois pas de compliments sur mes cheveux auxquels je réponds en minaudant un « oh tu sais c’est naturel ».
Finalement je me rends compte que j’ai maintenant un bon basique en guise de coupe et de couleur. Le naturel de mes cheveux ne peut pas être plus beau. Bien sur j’aurais pu avoir mon blond platine, mais je sais pertinemment qu’il n’aurait pas aussi bien vieilli. Mes cheveux sont eux en mieux, et c’est une raison bien suffisante pour le signaler.

Facebook | Twitter | Instagram | Pinterest


Un petit commentaire !

  1. Just Good Art, c’est également mon coiffeur. J’en parle à tout le monde autour de moi pour que tout le monde sache à quel point ce sont des Dieux ! A chaque passage je ressors ravie et ça, c’est un miracle pour moi ^^ ! En tout cas ta couleur et ta coupe sont absolument soublaïïïme :)

    Répondre ?

Laissez un commentaire

Sauf mention contraire, l'ensemble des textes et visuels présents sur ce site sont la propriété exclusive de leur auteur. Merci de ne pas les copier, reproduire ou redistribuer sous quelque forme que ce soit, sans une autorisation écrite de l'auteur.