mardi 06 décembre 2016

My Christmas wishlist / 2016

Il y a un an, je vous présentais ici ma wishlist de Noël millésime 2015. Cette année encore je reviens avec une sélection d’objets qui me font terriblement envie et qui aideront sans aucun doute mes proches à avoir quelques idées. L’an passé, je m’étais offert la jolie bouilloire Smeg que j’avais mis dans ma petite liste et je compte bien réitéré cela cette année en m’offrant un cadeau afin de marquer la fin d’année.

Pour cette édition 2016, trois grandes catégories se dessinent : les cadeaux pratiques, les cadeaux déco et les bouquins
Même si j’ai passé l’âge de faire ma lettre au Père Noël, j’adore me tenir à cette tradition de la wishlist, qui rentre avec les playlist de Noël, les chocolats chauds, le sapin décoré et tout le reste, dans une tradition dont je suis folle.

En fonction donc de mon humeur post-noël je piocherai dans cette sélection pour m’offrir mon propre cadeau…

wishlist-de-noel
1. Des couteaux de cuisine japonais : Si je devais choisir qu’une chose cette année, ça serait ça. Avec Pat nous cuisinons de plus en plus à quatre mains et malgré nos robots, nos casseroles et nos jolis plats, nous sommes vraiment mal équipés en terme de couteaux. L’idée est donc d’investir dans des couteaux japonais (le graal en terme de qualité) qui nous suivront durant de longues années.

2. Un mini chargeur externe pour mon iPhone : J’ai mon téléphone greffé dans ma main droite, et malgré toutes les précautions que je prends, il m’arrive régulièrement d’être à cours de batterie. Avec ce petit chargeur externe, j’espère pouvoir éviter plus d’une galère lorsque je suis à cours de batterie et qu’il n’y a pas de prise électrique près de moi. 

3. Inside chef’s fridges, Europe : Je lorgne sur ce bouquin depuis un paquet de mois sans pour autant l’acheter (il est quand même un peu cher). En grande fan de top chef et autre chef’s table, ma curiosité est à son comble quant à connaitre le contenu des frigos des grands chefs. Ce bouquin en plus d’être ludique, semble très joli et aurait une place toute trouvée en tant qu’élément déco dans ma cuisine.

4. Un sac de protection pour mon appareil photo : Cette année j’ai changé mon appareil photo, l’ai explosé, réparé et compte maintenant lui offrir de nouveaux objectifs. Le problème dans tout ça, c’est qu’il me manque un sac de protection digne de ce nom qui soit pratique et joli à la fois. Ce petit cartable en cuir a tout bon puisqu’il me permettrait de transporter mon boitier ainsi que deux objectifs en toute sécurité.

5. Un sèche cheveux ionique : Il n’y a pas que mon appareil photo que j’ai explosé cette année, il y a aussi mon sèche cheveux (plus maladroite que moi tu meurs). Du coup cela fait 6 mois que je procrastine à en acheter un nouveau, et 6 mois que je dois attendre que mes cheveux sèchent à l’air libre. Après un gros benchmarking, il semblerait que ce sèche cheveux soit l’un des meilleurs au niveau rapport qualité / prix. C’est donc sur lui que j’ai décidé de jeter mon dévolu. 

6. Une lampe en liège : Après le rotin, ma grande lubie du moment, c’est le liège. Comme j’ai décidé que je voulais changer toutes les lampes (ou presque) de mon appart’, j’ai fouiné dans ce monde merveilleux des Internet et je suis tombée sur cette petite merveille. Alors hein, bon, le prix est un peu cher mais promis juré main sur le coeur, c’est un vrai coup de foudre.

7. Un tableau à message noir : Ce type de tableau noir avec de petites lettres en plastoc blanches, j’ai commencé à un voir un puis deux, trois, mille, dans tous mes coffee shop favoris. Comme je suis une meuf avec zéro personnalité (c’est toujours bon de le rappeler), j’ai décidé que moi aussi j’en voulais un dans mon appart. Je me vois déjà y écrire des petites phrases rigolotes que je lis parfois sur Twitter ou ailleurs et qui donnent instantanément le sourire.

8. Culottées de Pénélope Bagieu : Mon amour pour Pénélope (oui, je l’appelle par son petit nom), c’est une grande histoire. Je l’ai découverte en 2007 lorsqu’elle a ouvert son blog, puis j’ai acheté son tout premier bouquin « Ma vie est tout à fait fascinante » et suis même allée me le faire dédicacer au Décitres du centre commercial Lyon Part Dieu. J’ai prêté le fameux à bouquin dédicacé à tous mes proches jusqu’à ce qu’il y en ai un qui me le perde. Aujourd’hui Pénélope ne dédicace plus, et je me suis fais la promesse de ne plus prêter les livres auxquels je tenais. (Hashtag groupie traumatisée) 
Bref, j’ai quand même acheté tous les livres qu’elle a sortie mais il me manque aujourd’hui celui-ci dont je n’ai entendu que des louanges. 

9. Chaise – Hay : J’entends déjà ma mère me dire « tu peux trouver la même ailleurs et en moins cher » mais ma réponse est : NON ! Quand on a un pète au crâne comme moi en matière de déco il n’y a aucun problème à claquer pas loin de 200 euros dans une chaise. Hay est une marque que j’adooooore et pour laquelle je suis prête à exploser ma tirelire. Cette chaise donc, je l’ai repérée depuis très longtemps, et compte bien l’avoir en deux exemplaires (pour mon chéri & moi) afin d’en faire nos futures chaises de bureaux.

10. Opération Napoléon – Arnaldur Indridason : L’avantage d’avoir des copains qui bossent dans la presse et dans l’édition c’est qu’ils sont mes cobayes en matière de lecture. Mes meilleures amies ne cessent de parler de cet auteur islandais dont je n’entends que des compliments et m’ont donc donné envie de le découvrir. Après avoir flâné sur quelques forums, j’ai décidé d’attaquer ma découverte de cet auteur par ce bouquin dont l’intrigue me plait bien (une sombre histoire de soldats américains, perdus au milieu de glaciers islandais en 1945).

11. Une cafetière chemex : Bon, ceux qui me connaissent diront que je suis zinzin (et ils n’auront pas complètement tord) mais j’ai très envie d’avoir cette cafetière chemex pour mon Noël, malgré le fait que je déteste le café. Officiellement car j’ai vraiment envie d’aimer le café comme une adulte normalement constituée. Officieusement parce que question déco, cette cafetière est quand même terriblement cool. Voila voila.

12. Des chaussons UGG : Autant je me suis jurée de ne jamais porter de bottes UGG de ma vie (dit la meuf qui porte des Birkenstock en été), autant je n’ai rien promis concernant leurs chaussons d’intérieur qui me semblent être des merveilles de confort. Je voulais déjà me les offrir l’an passé, mais je m’étais réfrénée vis à vis du prix. Seulement voila, la réputation de UGG n’est plus à faire, et ce qui me semblait être une lubie revient cette année. Je m’accorde encore quelques semaines de résistance, mais je crois que je vais rapidement craquer. 

Et vous, qu’aimeriez-vous trouver sous le sapin ?


Laissez un commentaire

Sauf mention contraire, l'ensemble des textes et visuels présents sur ce site sont la propriété exclusive de leur auteur. Merci de ne pas les copier, reproduire ou redistribuer sous quelque forme que ce soit, sans une autorisation écrite de l'auteur.